HomeLab - Utiliser Hyper-V avec Windows 10


Ceci est un article qui provient de mon précédent blog, j'ai décidé de le mettre ici en archive.

Homelab est un endroit pour s’amuser avec l’équipement et les logiciels de l’entreprise à la maison, et parfois au-delà de cela. Beaucoup d’entre nous le font pour nous garder au sommet de notre art dans notre travail, certains le font parce qu’ils veulent entrer dans l'ingénierie, et d’autres simplement parce que cela les intéresse comme un passe-temps.

Je vous invite à regarder le reddit suivant pour vous donner une idée concrète: https://www.reddit.com/r/homelab/

Pour la virtualisation sous Windows 10, il y a plusieurs solutions : Hyper-V qui est natif si vous avez un OS professionnel, d’entreprise ou fourni par l’école.
  • VMWare Player (gratuit) ou VMWare WorkStation Pro(payant)
  • Oracle VirtualBox (gratuit)
  • QEMU (gratuit)
De ces 4 possibilités, j’ai préféré choisir d’utiliser celui que fournit Microsoft. Car il permet de se familiariser avec un outil professionnel en gardant un environnement bureautique sans oublier que le serveur Hyper-v rattrape de version en version son retard. Depuis le 20 mars 2020, j'ai aussi rajouté VMWare WorkStation, voir l'article.

J'ai donc utilisé une Station de travail mobile Dell Precision M4700, il date un peu, cependant, je souhaitais un truc un peu transportable en cas de déplacement longue duré chez un client. On peut trouver des choses assez similaire sur le site backmarket ou le bon coin. Comme ce n'est pas votre machine principale, il faut penser en terme de parallélisation des tâches, donc beaucoup de mémoire, des processeurs avec plusieurs cœurs épaulé par de l'Hyper-Threading et surtout des disques dur avec beaucoup d'I/O, sas pour des baies informatiques ou des SSD pour des postes plus conventionnelles.

Fiche technique sur mon Dell Precision M4700:
  • Série : Precision
  • Marque : Dell
  • Modèle : Precision M4700
  • Processeur : Core i7-3740Qm
  • Vitesse du processeur (GHz) : 2,7
  • Marque du processeur : Intel
  • Type du processeur : Core i7
  • Taille écran (pouces) : 15,6
  • Type de stockage : SDD
  • Stockage Primaire :
    • Capacité de stockage (Go) : 256
    • Marque : Samsung
    • Modèle : 840 EVO
    • Connexion : mSATA
  • Stockage Secondaire :
    • Capacité de stockage (Go) : 512
    • Marque : Samsung
    • Modèle : PM830 FDE
    • Connexion : SATA
  • Mémoire (Go) : 20 ((4x3)+8)
  • Type mémoire : DDR3
  • Nom de la Carte Graphique : NVIDIA Quadro K2000M
  • Système d'exploitation : Windows
  • Résolution : 1920 x 1080
  • Type d'écran : LCD
  • Webcam : Non
  • Microphone : Oui
  • Type de clavier : AZERTY
  • Langue clavier : Français
  • Lecteur de cartes : Oui
  • Couleur : Marron
  • Type et langue du clavier : AZERTY - Français
  • Poids (g) : 3400
C'est parfait pour faire tourner le rôle Hyper-V requiert :
  • Un processeur 64 bits, supportant les technologies de virtualisation matérielle comme Intel-VT ou AMD-V.
  • 2 Go d’espace minimum sur votre disque dur
  • 1 Go minimum de mémoire vive pour son fonctionnement et de la mémoire vive supplémentaire pour chaque machine virtuelle lancée.

Installer le rôle Microsoft Hyper-V

Installation manuelle :

Une fois que le programme a été rapatrié sur votre poste, on va utiliser un interprétateur de commande soit cmd,powershell.exe ou exécuter avec le raccourci ( ⊞ Win+R), pour lancer la commande suivante: appwiz.cpl .

Nous allons activer une fonctionnalité Windows donc on clique sur
Pour ensuite cocher Hyper-V et vérifier que l’ensemble est bien coché comme la capture qui suit :
Une fois que s’est fait on valide avec OK, après un temps de chargement, le système d’exploitation va nous proposer de redémarrer maintenant, il faudra le faire.

Installation avec Powershell :

Avec l’assistant Cortana, tapez une partie du nom Windows PowerShell, puis cliquez avec le bouton droit sur le raccourci de Windows PowerShell et exécuté en tant qu’administrateur.







Avec Windows PowerShell lancer avec les droits d’administrateur vous pouvez lancer la commande suivante :

enable-WindowsOptionalFeature -Online -FeatureName Microsoft-Hyper-V

Vous aurez comme réponse ceci :
Puis une proposition de redémarrer que nous validerons par un Y suivi de la touche entrée.

En cas d'erreur 0x800f080c, il faudra vérifier que Dotnet 3.5 a bien été installé sur votre poste, je ne passe pas par enable-windowsOptionalFeature car en cas de erreur ou pourra déclarer la source d'installation SXS

DISM /Online /Enable-Feature /FeatureName:netfx3 /all
DISM /Online /Enable-Feature /Featurename:microsoft-hyper-v-all /All /LimitAccess /Source:"Le dossier SXS qui se trouve dans votre média d'installation Windows"
Si vous avez le moindre autre problème

Première utilisation du rôle Microsoft Hyper-V

Nous avons installé le rôle Hyper-V, maintenant nous allons commencer à l’utiliser. Pour le lancer avec l’assistant Cortana, tapez une partie du nom Gestionnaire Hyper-V, puis cliquez avec le bouton droit sur le raccourci de Gestionnaire Hyper-V et Exécuter en tant qu’administrateur.

Création d'une machine sous Hyper-V

Depuis le volet Actions cliquer sur Nouveau, puis sur Ordinateur virtuel…





L'assistant d'un  nouvel ordinateur virtuel va apparaître, il vous donnera des explications, si la prochaine création vous en passerez je vous conseille de coche la case "Ne plus afficher cette page". Pour aller à l'étape suivante, on va cliquer sur le bouton Suivant > .








Dans cette page nous allons spécifier le nom et l'emplacement des binaires de la machine virtuelle. Dans mon cas, comme j'ai un disque dur secondaire, j'ai choisi un emplacement dans le D:, il est possible de définir un emplacement par défaut dans la console hyper-v.









Maintenant, nous allons définir la génération de notre machine virtuelle, si par le passé, je ne jurais que par la génération 1, beaucoup de test ne sont pas réalisable (secureboot, mbam)

Plus de détails: ici

Dans la page Affecter la mémoire, spécifiez une quantité suffisante de mémoire pour démarrer le système d’exploitation invité. Dans mon cas, je vais lui donner 2 GO à cette machine et je vais décocher temporairement « Utiliser la mémoire dynamique pour cet ordinateur virtuel.», car lors de l'installation de notre système d'exploitation il faudra que l'ensemble de la ram soit disponible sinon la décompression de l'image ne se fera pas.





Dans les pages Connecter un disque dur virtuel et Options d'installation, sélectionnez l'option qui correspond à la facon dont vous planifiez d'installer le système d'exploitation invité:

  • Si vous voulez installer le système d’exploitation invité à partir d’un DVD ou d’un fichier image (fichier .ISO), sélectionnez Créer un disque dur virtuel. Cliquez sur Suivant, puis sur l’option qui décrit le type de support que vous allez utiliser. Par exemple, pour utiliser un fichier .iso, cliquez sur Installer un système d’exploitation à partir d’un CD/DVD-ROM de démarrage et indiquez le chemin d’accès au fichier .iso.
  • Si le système d’exploitation invité est déjà installé dans un disque dur virtuel, sélectionnez Utiliser un disque dur virtuel existant, puis cliquez sur Suivant. Ensuite, sélectionnez Installer un système d’exploitation ultérieurement.

Nous allons passer à la création du disque dur virtuel, dans tous les cas, je vous conseille des disques virtuels au format VHDX, peut-être moins compatible mais plus sécurisé et fonctionne sur la génération 1 et 2 depuis Windows Servers 2008.
Dans mon cas, j’ai créé un disque virtuel qui se nomme DC.vhdx dans le dossier D:\Hyper-V\DC\Virtual Hard Disks\ et d’une taille de 80 Go.

Finalement, dans la page du résumé, on pourra vérifier l'ensemble de nos sélections, et on pourra lancer la création de notre machine virtuelle et de son disque.

Il est possible d’avoir une erreur dans la création, si c’est le cas, je vous invite à désinstaller le rôle hyper-v, redémarrer votre ordinateur et de réinstaller le rôle.

Pour rappel: la documentation officiel et pour aller plus loin, je vais sur ce site: It-Connect

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

MRemoteNG - Voir les mots de passe dans l'application

PowerShell - Fonction - Exporter ces variables

PowerShell - Utiliser NSIS (Nullsoft Scriptable Install System) pour simplifier l'usage des scripts PS1